Ecole multisports

Chaque mercredi, les enfants âgés de 6 à 11 ans s’adonnent à un sport, dans le cadre de l’école multisports. Depuis la rentrée scolaire 2023, l'école a une section dite « adaptée » pour les enfants en situation de handicap, afin de favoriser l’inclusion par le sport.

Contact

Télécharger

Sports de raquettes, de balles, collectifs ou de confrontation sont proposés chaque mercredi matin, en dehors des vacances scolaires, aux jeunes Dammariens âgés de 6 à 11 ans. Si l’activité plaît, c’est parce qu’elle se renouvelle sans cesse. « L’école multisports répond aux besoins d’enfants qui souhaitent se dépenser, s’amuser sans pour autant pratiquer un sport en particulier. Si une activité leur correspond, ils pourront toutefois s’orienter vers les associations sportives de la ville pour approfondir la discipline » explique Dominique Théraulaz, adjoint au maire délégué aux sports. Emeric âgé de 9 ans, s’est inscrit pour la 4e année consécutive. « On s’amuse en faisant du football, des courses d’orientation. Mais mon activité préférée reste le patin à glace » affirme-t-il. Alors qu’il rentre en CM1 cette année, Emeric a fait le choix de renouveler son inscription à l’école multisports, en plus de ses autres activités comme le tennis et la capoeira, qu’il pratique une fois par semaine au sein d'associations. Pour sa mère c’est une bonne chose : « Il se dépense avec ses amis et cela me permet de réserver mon mercredi matin au télétravail »
déclare-t-elle.

Une section sport adapté

Le sport représente une activité bénéfique pour la santé et qui favorise la sociabilité. Pour les enfants en situation de handicap, il existe très peu d’opportunités pour faire du sport. C’est pourquoi la Ville a décidé de créer une section adaptée au sein de l'école multisports. « Nous serons accompagnés par des éducateurs spécialisés et par un éducateur sportif de l’IME l’Envolée, pour suivre les enfants en situation de handicap moteur ou mental ». Comme leurs camarades, ils pratiqueront un sport mais aux règles adaptées. « Nous
avons prévu des disciplines collectives, de l’acrosport, de la danse mais aussi de la randonnée en forêt. La présence des parents peut apaiser les enfants. Ils leur sera donc possible d’assister aux premières séances. Ils seront très vite rassurés de les voir faire du sport comme n’importe quel enfant » conclu Alain Mirza, élu en charge du handicap.

Tarif : 150 € l’année

Contact